Les causes du vieillissement

 

La peau est le plus grand organe du corps ; elle sert de barrière protectrice face à l’environnement externe. Elle possède une structure complexe composée de plusieurs couches, de protéines structurelles et d’autres éléments essentiels responsables de son apparence saine et de son fonctionnement normal.

La peau comporte trois couches distinctes :

 

– la couche protectrice visible externe, l’épiderme

– une couche structurelle portant le nom de derme

– la couche cutanée la plus profonde, l’hypoderme

Le vieillissement cutané est un phénomène naturel. Il est influencé par des facteurs internes, tels que la génétique, et des facteurs externes comme l’exposition au soleil (lésions dues aux rayons UV), le tabagisme, l’alcool, une mauvaise alimentation, la pollution environnementale et le stress. Avec l’âge, la peau perd progressivement de ses principaux composants structurels, notamment le collagène, l’élastine et les éléments rétenteurs d’eau (acide hyaluronique). Sa capacité à lutter contre les atteintes des radicaux libres, produits résultant de l’environnement externe et du métabolisme cellulaire interne, décroît également. S’ils ne sont pas combattus, les radicaux libres peuvent s’accumuler et entraîner un stress oxydatif au niveau de la peau.

Dans ce cas, ils dégradent le collagène et l’élastine : cela entraîne donc une détérioration conséquente de la structure de soutien de la peau. La peau se départit progressivement de son aspect lisse, rebondi et élastique. Des ridules et des rides commencent à apparaître, et la peau devient plus sèche et moins rayonnante ; elle peut nécessiter plus de temps pour cicatriser, car le renouvellement cellulaire est plus lent.